Back To Top
Plateforme adhérents
ENG
Library corner
Home page > The Federation > Library corner > Récits sidérurgiques d’hier et d’aujourd’hui
Partager | Print
Récits sidérurgiques d’hier et d’aujourd’hui
Jean Le Coze

EDP Sciences - Collection : Science des matériaux - octobre 2017 / format 16 x 24, 658 pages, Noir & blanc / Egalement disponible au format Ebook (47.99€)

 

La métallurgie du fer s’est développée de façon discontinue en améliorant les performances de ses procédés et de ses produits, et en accroissant ses niveaux de production. Une analyse a posteriori montre que cette évolution fut sous-tendue par un impératif de purification déjà cité par Aristote.

L’analyse de textes de l’Antiquité à nos jours constitue l’essentiel de ce livre. Les traductions des descriptions techniques à partir des langues anciennes sont réexaminées à la lumière de nos savoirs métallurgiques actuels. La transition du XVIIIe siècle entre le langage alchimique et la classification chimique, en passant par l’épisode du phlogistique, est abordée en présentant le langage des auteurs. La définition de « acier » considéré comme un fer purifié était brouillée par la confusion entre le « fer de réduction directe ou puddlé » et le « fer de fonte », sachant que le minerai était aussi un « état du fer ». Au milieu du XIXe siècle, l’élaboration de l’acier en phase liquide permettra une purification par des moyens chimiques. La définition de « acier » resta floue jusqu’au début du XXe siècle, malgré l’établissement du diagramme Fe-C vers 1899. Les 2000 ans d’existence des aciers fondus en creuset (wootz, acier de Damas) sont décrits ainsi que leur redécouverte en Europe à la fin du XVIIIe siècle qui fut à l’origine des aciers alliés et inoxydables, dont le développement au XXe siècle devint effectif grâce aux outils modernes : aciérie électrique, métallurgie sous vide, ... Quelques chapitres concernent les acteurs des métiers du fer dans différentes sociétés jusqu’au début du XXIe siècle.

Ces « récits sidérurgiques » s’adressent à tous ceux qui aiment qu’on leur raconte des histoires. Les lecteurs devront posséder des notions de base en chimie minérale et un peu de curiosité. Les quelques notions théoriques utilisées sont définies, expliquées et reprises quand il le faut.


Jean Le Coze est ingénieur civil des mines, docteur ès sciences ; il a travaillé à l’IRSID (département chimie-physique) et à l’École des mines de Saint-Étienne en tant qu’enseignant-chercheur. Il a enseigné la thermochimie appliquée à la sidérurgie et la science des matériaux, avec une activité de conseil en direction de PME locales. Son intérêt pour les fondements historico-scientifiques de la sidérurgie lui a permis de publier des articles qui fournissent la matière de ce livre.

Visitez le site de notre partenaire EDP Science : http://laboutique.edpsciences.fr/ 



TTC EUR 65.00

    Get it
Partager | Print
News
February 27 2021

APPEL : Solde de la taxe d’apprentissage 2021 : Soutenez l’ESFF !

L’Ecole Supérieure de Fonderie et de Forge (ESFF), votre école d’ingénieurs dédiée, point d’orientation essentiel pour tout le réseau de formation initial au service des métiers de la forge et de la fonderie a, PLUS QUE JAMAIS, besoin de votre soutien direct : pour mener pleinement à bien son activité de formation indispensable à vos professions, elle doit pouvoir compter sur le versement du solde de votre taxe d’apprentissage.

 

La collecte 2020 a souligné la forte mobilisation de la profession. En effet, malgré la baisse de la part de la taxe dédiée au financement direct des écoles (de 23 à 13%), la collecte de l’ESFF a atteint un niveau proche de 2019. Ce soutien répond à cet enjeu stratégique majeur pour nos professions qu’est le maintien d’une école de transmission de vos savoir-faire d’excellence.

 

Il est de notre devoir de vous alerter sur la responsabilité qui vous revient pour 2021 de pérenniser votre école d’excellence centenaire en désignant l’ESFF comme bénéficiaire du solde de la taxe d’apprentissage.

 

Il est donc indispensable de mobiliser les ressources pour permettre à l’ESFF de se développer, renforcer son rayonnement et ses moyens et outils (expertise métallurgique, digitalisation…) pour mieux attirer les meilleurs représentants de BTS, DUT, les meilleurs étudiants de classes préparatoires aux grandes écoles et répondre à votre demande toujours croissante d’ingénieurs ESFF.

 

Permettez ainsi à l’ESFF de continuer à former les ingénieurs et les cadres supérieurs dont les industries de la transformation du métal, la fonderie et la forge ont un besoin crucial.

 

Permettez à l’ESFF de continuer à dispenser un enseignement équilibré, fondé sur des connaissances scientifiques solides, indispensables à la compréhension des mécanismes fondamentaux régissant le comportement des matériaux mais, dans le même temps, à l’application intelligente des techniques (CAO, modélisation, simulation numérique, etc.).

 

Permettez à vos professions de demeurer résolument orientées vers l’avenir grâce à la préservation et au développement de l’expertise au cœur de leurs métiers.

 

Soyez acteurs de cet enjeu stratégique majeur pour vous qu’est le maintien d’une école de transmission de vos savoir-faire d’excellence.

 

Vous pouvez compter sur l’ESFF, elle compte sur vous !

 

Le solde de la taxe d’apprentissage en résumé :

 

Le solde représente 13 % de la taxe d’apprentissage (0,68% de la masse salariale 2020). Il est destiné, par des dépenses libératoires effectuées par l’entreprise, à favoriser le développement des formations initiales technologiques et professionnelles. Les entreprises ont jusqu’au 31 mai 2021 pour effectuer ce versement libératoire directement aux établissements et/ou organismes habilités. L’entreprise recevant en retour une attestation de versement lui permettant de justifier du respect de ses obligations fiscales.

 

Vous pouvez compter sur l’ESFF, elle compte sur vous ! 

Wilfrid Boyault, Directeur général de la Fédération Forge Fonderie 

Pierre-Yves Brazier, Directeur de l’école supérieure de Forge et de Fonderie 

Sergio Da Rocha, 

Responsable Formation de la Fédération Forge Fonderie

Read more
 
All news >
Directory
Forge Fonderie
Magazine
Indicators
Press Room
Join us
Contact

Fédération Forge Fonderie
Head office
45 rue Louis Blanc F-92400 Courbevoie
Write us
45 rue Louis Blanc CS 30080 92038 La Défense Cedex

Tel. +33 (0)1 43 34 76 30
Fax. +33 (0)1 43 34 76 31


Access map

The Fédération Forge Fonderie is the French professional organization of metal shaping industries through forging, casting, metal additive manufacturing and related machining.

© 2016 Fédération Forge Fonderie - Credits & legal notice